Pose de parquets

Pose des différents parquets:

On distingue trois grandes familles de parquets en fonction du mode de pose:

–  Pose collé:
ces parquets sont collés directement sur une chape de ciment,

un plancher de panneaux bois ou un vieux carrelage, pour autant que le support soit plain, sec et propre.

L’état de fond est d’une importance primordiale pour une pose dans les règles de l’art et pour que, de façon durable,

le parquet se maintienne  d’une manière satisfaisante.

Le parquet ne peut présenter une surface plane que dans la mesure ou

le fond sur lequel doit être posé présente, lui aussi, une planéité parfaite.

Souvent la dalle n’est pas parfaitement plane, et alors des ajustements deviennent alors nécessaires.

– Pose flottante:
assemblage des différents éléments entre eux, mais sans liaison avec le fond.

Pour de raison acoustiques et de confort, un isolant est obligatoirement

posé entre le support et le parquet posé flottant.

Pour les modèles clipsables il n’y a plus besoin de colle,

le parquet peut être démonté plusieurs fois,

lors d’un déménagement par exemple.

– Pose clouée

Idéal pour une maison de caractère, les lames de bois brut sont clouées sur les lambourdes ou à des panneaux dérivés du bois.

Les parquets massifs ou contrecollés dont l’épaisseur est inférieure à 18 mm peuvent être cloués mais uniquement sur un support continu ( faux plancher)

Cette pose est de moins en moins pratiquée.